cliquer pour suprimer 
le SHINAI

 

le shinaï
Au sens strict,  le Kendo d’aujourd’hui est le shinaï kyogi, lutte au sabre en bambou symbolisant le katana

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le sabre est tenu à deux mains, le corps faisant face à
l’adversaire - contrairement à l’escrime occidentale ou le corps de profil offre moins de surface aux attaques -, obligeant ainsi le pratiquant à un engagement total dans un assaut qui doit être décisif. La victoire ou la défaite n’ont cependant aucune importance, et qu’importe que le plus gradé soit vaincu par l’élève, car l’essentiel est de ne pas embarrasser son esprit : c’est de la force du ki que dépend l’issue du combat …

Le KENDO est la « voie du sabre » ; au sens large, cette discipline, dont l’origine se confond avec celle de l’Empire du Japon, regroupe l’ensemble des formes de combat au sabre des écoles traditionnelles. Ces techniques ont été élevées au rang d’un art par des samouraï riches de siècles de pratiques guerrières, dont l’éthique se référait à un code d’honneur, le Bushidô.

Si l’arme est devenue inoffensive sur un pratiquant de toutes façons protégé par un masque et une armure, l’état d’esprit doit être celui d’un combat réel.

- Vidéo-
Démonstration de Combat
de KENDO    (GIKEIKO) 

 

 

 

320 x 240

 640 x 480

 

Lecteur Windows Media ©

Retour haut de page