cliquer pour suprimer 
le KATANA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le IAIDO est le plus noble et le plus prisé des Arts Martiaux. Il est la clef de voute des autres disciplines japonaises, en raison de l'état d'esprit qu'il nécessite. Contrairement à celles-ci, il se pratique seul (même le Kyudoka - le tireur à l'arc - a besoin de sa cible), et offre la possibilité de travailler les techniques fondamentales de maniement du KATANA (le sabre japonais).

 

Symbole du pouvoir de l'empire du soleil levant, le KATANA fait toujours parti des attributs impériaux pour représenter la foudre, le miroir étant associé au soleil et le joyau à la lune :

C'est dire combien les arts martiaux au sabre sont liés à la mythologie fondatrice du japon. Le KATANA est donc non seulement objet de respect, symbole de puissance et de richesse, mais également oeuvre d'art dont la fabrication des différentes parties qui le compose fait appel aux talents des meilleurs artisants attachés à sa réalisation.

Le pratiquant de IAIDO se servira d'une telle arme et devra apprendre à l'utiliser comme extension de son propre corps.

Sa maîtrise nécessitera la formation de l'esprit, car le IAIDO est autant une école physique que morale : On n'oubliera jamais concentration et recherche du geste parfait, car relacher son esprit dans l'effort signifierait se couper soi-même !

Le IAIDO , litteralement, se traduit par "voie de l'harmonie des êtres"; cette traduction est presque ésotérique. Pratiquement, il s'agira de s'adapter à toutes les circonstances avec le sabre, pour anticiper une attaque, parer, riposter, vaincre même, tout en sachant effacer de son esprit toute idée de vengeance vis à  vis d'un adversaire; le IAIDO, dont le but ultime n'est jamais agressif, se comprend ainsi.

C'est pourquoi l'une de ses nombreuses dénominations était  "saya no uchi", le " sabre au fourreau".

DE LA BEAUTE DU GESTE NAIT LA PERFECTION

Le IAIDO est un bon complément du KENDO. Il permet le maniement du sabre réel et de son fourreau, le fait de dégainer et de rengainer.

Pendant l'entrainement, le pratiquant qui travaille toujours seul, utilise un KATANA, certainement le plus beau sabre jamais forgé au monde, sur des déplacements et des attaques d'un ou plusieurs adversaires imaginaires.

La voie du sabre, véritable Art de vivre, ou le sabre n'est plus qu'une extension de soi, qui enseigne aussi la courtoisie, et bien que se pratiquant seul, le respect de l'autre.

 

LES TECHNIQUES ETUDIEES DANS LE CLUB

Le SEITEI IAI comporte 12 Kata (formes codifiées) (Cf. les vidéos ci-dessous).

 

 

C'est la base des techniques du IAIDO. Le SEITEI IAI a été créé dans un soucis d'unification et afin de permettre à tous les pratiquants d'avoir une base commune.

 

 

Créé par la fédération japonaise de KENDO, il date de 1969; ces kata sont inspirés des techniques d'écoles anciennes.

 

  

Notre club pratique aussi l'école MUSO SHINDEN RYU qui tire ses origines du Moyen Age japonais, dont les techniques furent créées par Hayashizaki Jinsuke Shigenobu au 16eme siècle.  

 


La forme moderne du Muso Shinden date de 1933 et a été créé par Nakayama Hakudo.

Elle est composée de 43 Kata répartis en 3 parties : Shoden pour les débutants, Chuden pour les pratiquants confirmés et Okuden pour les experts.

 

Nakayama Hakudo

VIDEOS

Présentation des 12 Kata du SEITEI IAI, par

Ogura Noboru Sensei  (Kyoshi 8eme DAN)

 

Salut
début

 

Mae

Ushiro

Uke
Nagashi

Tsuka
Ate

Kesa
Giri

Morote
Zuki

Sanpou
Giri

Ganmen
Ate

Soete
Zuki

Shihou
Giri

Sou
Giri

Nuki
Uchi

 

Salut
fin

 

      Retour haut de page